Des nouvelles de la famille syrienne accueillie à Larnage

Il y a une année, quelques jours avant Noël, arrivait chez nous la famille Almarei. Cette famille, originaire de Deir ez Zor, fuyait la violence et la guerre en Syrie. Peu à peu, elle a trouvé sa place parmi nous grâce à l’engagement de nombreux bénévoles de l’association REPHUGE.


Des bénévoles qui, au cours de cette année écoulée (décembre 2016 à décembre 2017), n’ont pas ménagé leur aide et leur soutien pour faciliter leur adaptation. Les plus jeunes enfants, Sedra, Youssef, Sali et Mays, scolarisés au RPI de Crozes Larnage, ont réalisé d’énormes progrès tant dans l’apprentissage du français oral qu’en lecture. L’aîné Athir est scolarisé au collège Marie Curie ; il travaille avec beaucoup de sérieux et d’application, avec le soutien en français et en mathématiques de professeurs bénévoles. De nombreuses personnes apportent leur aide à ces jeunes pour les devoirs et l’apprentissage de la lecture. Les enfants ont également profité du centre aéré de Chanos Curson pendant les vacances d’été, consolidant ainsi leurs acquis en français. Athir a appris à nager et Youssef est licencié au Football Club Larnage Serves.
Les parents Jomaa et Walida, ont connu une adaptation plus difficile et plus lente. Ils ont suivi des stages obligatoires d’apprentissage de la langue et de connaissance de nos institutions à Romans puis à Valence. Le papa a fait quelques jours de vendange. Toute personne pouvant faire une proposition de travail sera la bienvenue. Merci à tous ceux qui ont répondu présents pour faciliter leurs déplacements et se sont investis pour les aider dans l’apprentissage du français et pour les accompagner dans les nombreuses démarches administratives à la Préfecture, à Pôle Emploi etc.
Nous nous sommes mutuellement enrichis de nos différences. Les plus jeunes ont spontanément exprimé leur joie : « On est bien à Larnage ! »
En ce temps de Noël, rappelons-nous la parole de Jésus : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli ».
Que son message d’amour et de paix touche nos cœurs et se traduise dans nos gestes de solidarité et de partage.
Élisabeth DUMAINE