Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Aumonerie

Vue générale

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Bienvenue

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Maguy

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Christian et Daniel

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Explications de Maguy

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Avec les jeunes

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Avec les jeunes 2

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Nassirou et Mme Victory

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Les élus locaux

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Et les élus locaux

Stand des 50 ans CCFD Tournon 26 mars 2011

Un partenariat avec le Niger

Le CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) fête ses 50 ans cette année. A cette
occasion, les équipes de l’Hermitage et de Tournon ont tenu un stand sur la place Jean Jaurès à Tournon.


 

Ces équipes ont accueilli à cette occasion Moussa
Nassirou et son association « Mooriben »
partenaire au Niger. Cette association créée en
1993 est une fédération des organisations
paysannes qui a pour but la promotion du monde
rural et l’organisation pour ses membres des
activités économiques, sociales, éducatives et
culturelles. Un symbole, le mot Mooriben veut dire
en langue locale « la misère est finie ».
Moussa Nassirou a présenté au public puis aux
élus son pays, le Niger. Le problème de l’eau est
capital, les deux tiers du pays ne bénéficient pas
de la pluie au cours d’une année normale. Les
rares régions irriguées reçoivent des pluies
orageuses qui ravinent le sol.
Le Niger est l’un des pays les plus pauvres du
monde avec 7,5 millions de personnes qui vivent
en dessous du deuil de pauvreté. Le pays a
seulement 345 médecins, la mortalité est très
forte. Une partie de la population
s’expatrie en Libye ou dans les pays
du sud, mais pas en Europe. Il n’y a
pas d’électricité pourtant le pays
fournit de son sol le minerai d’où est
extrait l’uranium. Il y a aussi du
charbon et de l’or.

Des habitants s’organisent

Pour survivre, les habitants motivés
ont monté une association Mooriben
regroupant 60 000 adhérents dont
55% de femmes, de 70 villages. Ils
s’organisent pour assurer la sécurité
alimentaire par la mise à disposition
de banques de céréales, l’accès au crédit pour les
frais de campagne, la constitution de stocks
sociaux pour les familles en difficulté. Elle
organise une sensibilisation des agriculteurs aux
bonnes pratiques culturales. Elle installe des
caisses d’épargne et de crédit pour que ses
membres développent des activités génératrices
de revenu. Le groupement met en place des
activités d’alphabétisation et d’information
passant par des paysans relais et les radios
locales. Le rôle des femmes est essentiel, car
c’est sur elles que repose souvent la production
alimentaire et notamment maraîchère.
Le CCFD accompagne avec d’autres le
développement durable au Sahel. L’objectif est de
faire avancer le concept de souveraineté
alimentaire permettant une sortie de crise
alimentaire dans la durée.

Michel DUCROS


Bourg de Péage : Bon anniversaire
Moussa Nassirou au Palais Idéal





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP