Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Un jour pas comme les autres : LE DIMANCHE

Le parlement français doit débattre dans quelques semaines du travail du dimanche. L’appréhension est grande chez les syndicats. On les comprend : le repos hebdomadaire du dimanche est en effet une conquête sociale, dûment inscrite dans le code du travail.
Nous avons tous besoin de faire une pause, de vivre en famille, de rencontrer des amis, de souffler, de nous détendre.


 

Par ailleurs on voit mal quel profit les commerçants pourraient tirer d’une ouverture dominicale, les budgets familiaux n’étant pas extensibles, surtout dans la période de crise que nous connaissons. N’est-il pas dangereux de tenter les ménages à consommer, de les pousser à un surendettement ? N’est-il pas contradictoire de vouloir réguler l’économie mondiale et de déréguler le temps de travail pour gagner plus ?
A terme, on va déréguler la vie en société, y compris la vie sportive.

En tous cas, pour nous chrétiens, le cardinal André Vingt-Trois l’a fort bien déclaré aux évêques rassemblés à Lourdes : « le jour du Seigneur n’est pas un jour férié comme les autres. C’est le jour de la Résurrection (du Christ) qu’ils célèbrent dans la joie et la fraternité...
Comment peut-on souhaiter que le tissu familial soit plus structurant pour la vie sociale, si chacun des membres de la famille est retenu ailleurs par son travail ?...
Si des dispositions législatives généralisaient le champ du travail dominical, les dommages humains et sociaux qui en découleraient, seraient sans commune mesure avec le profit économique qui peut en résulter. Ce serait une mesure supplémentaire dans la déstructuration de notre vie collective qui ne toucherait pas seulement les chrétiens ». _ Chrétiens, nous tenons très fort au dimanche : gardons-nous d’en faire un jour comme les autres. Faisons vraiment du dimanche le jour su Seigneur.

Raymond PEYRET






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP