Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Jean Delhomme sous la Vierge

Le groupe qui va partir à Rio

En présence de l’évêque le 6 juin à Marsanne.

Si vous ne pouvez vous rendre au Brésil avec les J.M.J...

Tous les deux ans, depuis que Jean-Paul II en
a lancé l’idée, des jeunes chrétiens du monde
entier se donnent rendez-vous dans une
capitale : Rome... Paris... Sydney... Madrid...
etc...


 

Cette année, les Journées Mondiales de
la Jeunesse se dérouleront à Rio de Janeiro, au
Brésil, du 21 au 28 juillet 2013, autour du
pape François. On attend de 2 à 3 millions de
jeunes. Et même, m’a dit Jean Delhome, dix
millions de repas sont prévus pour le dernier
jour, après la messe d’envoi avec le pape.
Bien entendu, question de distance,
l’Amérique latine fournira le plus gros des
contingents.

Néanmoins, cinq mille garçons et filles de
France, se préparent à vivre l’événement,
dont 7 ardéchois et 25 drômois. Parmi les
drômois, un jeune de la paroisse Saint
Vincent : Jean Delhome. Je vous garantis que
ce jeune travailleur de Chantemerle les Blés
compte les jours qui le séparent de son départ
pour l’Amérique latine. Il est vrai que son
enthousiasme contenu s’est forgé en
participant aux J.M.J. de Madrid.

« Drômois et ardéchois, (m’explique-t-il)
nous partirons ensemble en car jusqu’à
Barcelone où nous prendrons l’avion pour
Sao Paulo. Là, nous resterons une semaine ».
Cette semaine qui précédera les J.M.J.
permettra aux jeunes de se connaître et de
s’initier à la mission, d’abord en rencontrant
les jeunes du pays visité. Le thème du
rassemblement mondial est en effet
missionnaire : "Allez donc ! De toutes les
nations, faites des disciples".

Question : que pouvons-nous faire, nous qui n’avons pu
nous inscrire pour le Brésil, peut-être pour des raisons
financières, et surtout parce que nous avons dépassé...
les 30 ans ?! Aider "le" jeune de chez nous à financer
son voyage ? Pourquoi pas si nous avons l’avantage de
le connaître ? Suivre de notre mieux et journellement
ce rassemblement sur la chaîne KTO, ou sur RCF, ou au
minimum dans un journal chrétien ? A coup sûr, cela
nous aidera à nous ouvrir à l’Église universelle très
vivante...

Mieux encore, voici une idée qui m’a été suggérée :
redevenir à cette occasion jeune de cœur ! Non pas en
prenant des culottes courtes, car cela ne suffit pas
vraiment et peut même être ridicule ! Mais redevenir
jeune de cœur par la fraîcheur du regard, la soif
d’aimer et d’être aimé, l’enthousiasme de la foi pour
porter au monde le Christ et son message de bonheur.
Faut-il redevenir jeune de cœur pour être
missionnaire ? J’ai tendance à le croire ! « Allez donc,
disait Jésus... » Et bien, mettons nous en route...

Raymond PEYRET






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP