Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Les bénévoles du matin

La Table est mise

Henri Tournay

L’assistance

Préparation à l’arrière

Service

Une partie de l’assistance

Les danseurs

Sur la piste

Chorale de la soirée 1

Chorale de la soirée 2

Chorale de la soirée 3

Chorale de la soirée 4

Table 1

Table 2

Table 3

Table 4

Table 5

Table 6

Table 7

Table 8

Dernière table

Minuit à sonné

Echange des voeux

Réveillon : grande solidarité pour une belle fête

La Salle Polyvalente de Gervans, mise gracieusement à la disposition des
organisateurs par la municipalité, ressemblait à une ruche samedi matin (31 décembre 2011) : il s’agissait
de transformer la salle de sport en Salle des Fêtes digne d’accueillir le Réveillon de la
Solidarité du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement.


 

Ainsi, après la mise en place des tables par les
gros bras, les petites mains s’ingéniaient à rendre
le lieu chaleureux et accueillant avec mille petits
riens alors que Michel Dumoulin, en fidèle ami du
CCFD, installait tout le nécessaire à l’animation.
Non présent mais tout aussi actif, Eric Choppin
s’activait aux fourneaux depuis belle lurette.

Bien avant l’heure, les premiers convives
arrivaient, attendus dès le parking par des guides
avenants. Ce qui n’empêchait pas un gervandois
un peu trop hardi de s’enliser, histoire de faire
pétarader le tracteur du voisin en cette nuit
clémente. Devant une belle tablée avec une
délégation ardéchoise d’Emmaüs, Henri Tournay
prononçait le mot d’accueil et présentait
brièvement le CCFD ; quelques phrases dans les
menus colorés en donnaient le ton, notamment
cette citation d’Albert Camus : « Tant qu’un seul
homme à travers le monde n’est pas libre, je ne
peux pas être un homme libre ».

Un menu de fête raisonnable, un animateur avisé,
un service simple et efficace, quelques produits
des Caves de Tain l’Hermitage et de Die, des
chocolats offerts par Valrhona, il n’en fallait pas
plus pour que la soirée soit réussie, à preuve les
yeux brillants et les chaleureux mercis à l’heure
de l’au-revoir, l’ample main
d’œuvre aussi à une heure
avancée de la nuit pour rendre la salle à son état
initial. Une bonne soirée qui s‘accompagne d’un
bon geste : son bénéfice sera affecté aux actions
de développement que le CCFD-Terre Solidaire
soutient partout dans le monde !

Bernard BADEL


24 photos vous attendent à droite





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP