Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Quel avenir pour nos églises

A l’appel du Père Bruno Deroux plusieurs personnes , déléguées auprès des pouvoirs publics de la
paroisse Saint Vincent de l’Hermitage, ont assisté à la journée de la Pastorale du Tourisme et des Loisirs
du diocèse de Valence, le samedi 7 mars à Nazareth - Chabeuil


 

Le point important de la journée a été
l’intervention de notre évêque, Monseigneur Jean
Christophe Lagleize : « Quelle vie, quel avenir
pour nos églises »
Il est un fait certain : nos églises sont de moins en
moins utilisées, surtout en milieu rural. Cela tient
à un ensemble de raisons : baisse de la pratique
religieuse, diminution du nombre de prêtres,
exode rural, etc... et pourtant elles ne demandent
qu’à vivre.
Déjà, sur notre diocèse, un colloque a eu lieu en
2005 sur le thème « des églises pour qui ? pour
quoi ? » Il a permis de mieux connaître la loi
française et le sens de l’église pour un chrétien.

Une nouvelle étape s’ouvre maintenant : tout faire
pour que ces églises vivent. La conférence
épiscopale, à Lourdes, en a fait l’un de ses
sujets d’étude, un colloque à l’initiative du
ministère de la culture a eu lieu, des
perspectives sont données.
Notre évêque s’est fait le témoin de cela en
nous commentant le document « églises des
villes, églises rurales et les travaux de la
conférence des évêques de France ». Puis
ensemble nous avons partagé nos expériences
sur les réussites déjà vécues, les difficultés
rencontrées et les solutions trouvées à partir
des trois pistes suivantes :

  • Faire davantage vivre nos églises.
  • Mise à disposition des églises à des fins culturelles.
  • Mise en valeur architecturale et artistique des églises.

Écoutons Monseigneur Roland Minnerath,
archevêque de Dijon ("Églises des villes, églises
rurales") : « Pour les croyants, l’église de pierre
est la manifestation de l’Eglise peuple de Dieu
rassemblé.
Pour un cercle plus large que les croyants c’est un
espace autre que celui des échanges de la vie
ordinaire qui permet une halte, un ressourcement,
une contemplation, une échappée, une bouffée de
silence ».

Marie-Noëlle MOULIN






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP