Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Pour un meilleur partage des richesses

Le vendredi 19 février 2010, à Saint-Vallier, les équipes CCFD-Terre Solidaire du nord-Drôme ont invité les
chrétiens à entrer en Carême au cours d’une soirée de jeûne, de partage et de prière.

D’autres photos de la soirée


 

L’entrée en Carême avec le CCFD

La saveur de la pomme distribuée aux participants,
seul aliment au menu, a été d’autant plus
appréciée. Le temps de partage a été riche avec la
participation de deux intervenants.
Le Père Jean-Pierre Vigne a témoigné de son temps
de mission au Mali dont il a détaillé pauvretés et
richesses : espérance de vie réduite, mauvaise
qualité de l’alimentation et de l’hygiène, manque
d’eau, dépendance et exploitation de la part de
pays extérieurs, absence de sécurité sociale... mais
aussi démocratie assez effective, efforts des
habitants pour se prendre en charge : activité
fébrile y compris des enfants pour survivre,
solidarité, révoltes de la faim..., et initiatives
gouvernementales : promotion féminine, mesures
pour enrayer l’exode rural en produisant et
transformant les denrées agricoles sur place, lutte
contre le sida, incitations à l’amélioration de la
propreté, de l’hygiène et des soins primaires...
Jean-Paul Rivière, journaliste, avant de rappeler
l’importance de la protection sociale, a développé le
thème du partage des richesses financières. Il a fait
ressortir que lorsque la finance cesse d’être au
service de l’économie, comme c’est le cas bien
souvent depuis les années 1980, lorsque la
recherche du profit maximum avec un minimum de
capital devient la règle, il y a grand danger pour la
société. Ce que la crise actuelle met
particulièrement en évidence. Ce que dénonçait
déjà l’évangile : « Vous ne pouvez servir deux
maîtres, Dieu et l’argent »
.
Par contre, les chrétiens ne doivent pas avoir peur
de se servir de l’argent comme moyen d’entraide et
de développement ; ni de dénoncer l’argent mal
acquis et le système très injuste pour les pays
pauvres des paradis fiscaux. Ce dernier point fait
d’ailleurs l’objet d’une campagne menée
actuellement par le CCFD-Terre Solidaire avec
d’autres organisations. En définitive, la citation de
St Jean Chrysostome reste d’actualité : « S’il faut
dire la vérité, le vrai riche n’est pas celui qui a
beaucoup amassé, mais celui qui n’éprouve pas le
besoin de beaucoup de choses ; le vrai pauvre n’est
pas celui qui ne possède rien, mais celui qui
convoite tout : telle est la définition de la pauvreté
et de l’opulence. »

Le temps de prière a consisté en une lecture
commentée du Notre Père, cette prière qui nous
aide à agir, suivie de l’envoi vers un discret et
joyeux temps de Carême par le Père Bruno Deroux.

Bernard BADEL






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP