Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Pique-nique en Ardèche en 1981 ou 1982

Avec les prénoms

Pique-nique en Ardèche en 1981 ou 1982 sans les prénoms

Où nous as-tu emmenés Max ?

Témoignage :
Le Père Max Delarocque, curé de Larnage-Crozes, vu par un jeune de Larnage.


 

Tu es venu nous chercher dans notre adolescence, pour moi c’était en 1979. Deux filles m’ont abordé après la messe. Elles m’ont parlé d’un groupe de jeunes chrétiens qui se réunissaient sur Larnage pour échanger. Et ce fut le premier contact avec le Père Max Delarocque. Je ne me rappelle plus combien de réunions nous avions, je
pense une par mois. Nous étions de tout le canton, il est difficile de dire combien de jeunes se retrouvaient car à chaque réunion des nouveaux arrivaient, d’autres ne revenaient pas.
Et puis ce fut ma première rencontre européenne de Taizé à Barcelone. Nous étions une dizaine de jeunes du secteur à rejoindre d’autres chrétiens pour prier, échanger , partager. Nous logions chez l’habitant ou dans des écoles, des institutions. Le soir, il y avait la grande prière à Atarazanas où 20 000 jeunes priaient ensemble dans cette
atmosphère de recueillement que Taizé savait faire.
Au retour de Barcelone, le nom de notre groupe, fut choisi, ce sera : "Jeunesse et Foi".

Nous avons rencontré par ton entremise d’autres jeunes, les jeunes de Gières, le groupe "Jeunes Drôme" et aussi ceux de l’Herbasse.
Avec toi nous sommes allés en périples. En 1980, circuit à travers la Suisse et l’Allemagne pour aller dire bonjour à Mechtilde, allemande, rencontrée à Taizé. Et nous voilà partis en 4L et avec une Ami 8 prêtée par une de tes paroissiennes.
A la rencontre de Taizé à Rome 1980 à Saint Jean de Latran, nous étions plus d’une vingtaine, je pense. Certains sont allés au congrès eucharistique de Lourdes en 1981. Ensuite ce fut la rencontre de Londres à la Cathédrale Saint Paul en 1981 avec un groupe d’handicapés. Nous étions plus de 40 jeunes ; le chef de gare de Tain
l’Hermitage fît arrêter un train rapide pour nous éviter des changements à Lyon.
En 1982, la rencontre de Taizé se déroulait de nouveau à Rome. Ce fut ma dernière rencontre européenne avec Taizé.

Nous sommes allés plusieurs fois à Taizé et, lors d’un séjour, tu nous as permis de partager le repas avec Frère Roger ; ce fut aussi un grand moment. En 1983, pour l’année Sainte, nous sommes partis avec 4 handicapés à Rome ; en chemin tu as pris en stop Hans, un allemand et il nous a accompagnés pour tout le périple et te
remplaçait au volant de la 4L.

D’autres ont pris la suite, ont vécu d’autres périples et rencontres internationales.
Tu nous as fait aller à la rencontre des autres, chrétiens ou pas, "On n’est pas chrétien tout seul" comme tu nous le disais. Tu nous as appris l’accueil en nous invitant souvent à ta table, tu nous a fait passer de l’adolescence à la vie adulte.

Merci de nous avoir accompagnés sur nos chemins.
Joël GUYOT






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP