Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Mexique : A la rencontre des habitants et de partenaires au Chiapas

Le CCFD-Terre Solidaire de la Drôme des Collines avait invité Jean-Noël Rieu, diacre et aumônier du
mouvement à une soirée sur son voyage d’immersion au Mexique et au Guatemala.


 

Une quarantaine de personnes ont pris place dans la
salle Notre-Dame de Saint Rambert d’Albon, écouter le
conférencier illustrant ses propos de diapositives.

La violence est une caractéristique de la vie au
Mexique. Au cours des dix dernières années
60 000 personnes sont mortes de mort violente
par le seul fait du Cartel de la drogue. Au cours de
leur transit au nord de Mexico, les migrants,
originaires des autres pays d’Amérique centrale et
souhaitant rejoindre les États Unis ou le Canada
risquent d’être rançonnés, violés et ils y risquent
même leur vie. Les narcotrafiquants s’en prennent
aux plus fragiles, au plus vulnérables en toute
impunité. Deux associations partenaires
soutenues par le CCFD-Terre Solidaire, en charge
des droits de l’homme et de l’éducation à la paix,
assurent une présence auprès de cette population
particulièrement visée par la mafia locale.

La cosmovision Maya

Le groupe de 19 rhônalpins s’est ensuite rendu au
Chiapas pour une semaine avec les descendants
des Mayas. En effet, l’immense majorité de la
population rurale du Chiapas est d’origine Maya,
Aztèque ou Inca. Au Guatemala, les rhônalpins ont
eu la possibilité de participer à une cérémonie
Maya dans le lieu sacré de la lagune de Chikabal,
au sommet d’un volcan accessible après plusieurs
heures de marche. La cérémonie elle-même dure
trois heures : "Nous avons
compris l’importance de
la terre-mère, celle qui
nous nourrit, des arbresfrères,
du soleil, des
hommes et des femmes."

Les descendants des indiens, d’avant la
colonisation espagnole, ont redécouvert la
« Cosmovision Maya » et toutes les valeurs
attachées à cette démarche de sagesse, de faire
entreprise ensemble. Elle défend la diversité, les
différences et l’unité, la cohérence dans la
diversité, l’harmonie et la complémentarité. C’est
une façon de vivre en relation avec son histoire et
son environnement. On ne fait pas violence à la
terre-mère et l’agriculture ne peut être que
biologique.


blog.ccfd-terresolidaire.org/rhone-alpes/





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP