Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Martine

Les musiciens

Brigitte

Brigitte au coeur

Et Martine

Les mordus du chant liturgique : j’y étais !

Il était difficile d’être à deux endroits à la fois, ce samedi 6 mai. Si vous avez été nombreux à vous rendre auprès de notre Évêque Pierre-Yves Michel à St Rambert d’Albon,nous nous sommes retrouvées deux de la paroisse St Vincent de l’Hermitage, à participer à la journée intitulée : les Mordus du chant liturgique !


 

Deux intervenants de choix : le conférencier Julien Courtois, directeur du centre de musique sacrée du Puy, et l’animateur de chants : Emmanuel Magal, directeur de la maîtrise de la cathédrale du Puy.
D’abord cette question : Que sommes nous sans mémoire ?
Nous sommes en perte d’identité, en perte de liens sociaux.
Le recours à la mémoire crée la personnalité des chrétiens, elle les unit. Les chrétiens se retrouvent dans les chants par lesquels ils se reconnaissent dans une démarche de foi, liée à la mémoire dans l’assemblage de texte et de musique. La mémoire par le chant, peut être considérée "comme amie de la foi", outil de dialogue avec Dieu.
Le chant est cet outil capable de raviver la fonction d’identité du chrétien, et grâce à la mémoire, d’être ce FIL ROUGE de la foi. Le chant peut susciter des émotions de l’enfance, aussi.

Actuellement, les difficultés sont dans les changements incessants des chants, et cette dispersion nuit beaucoup à la mémoire de la foi.
Comment tout mémoriser devant la proposition en surabondance de chants religieux ?
Il est nécessaire de répéter les nouveaux chants plusieurs fois pour se les approprier et de reprendre les chants appris l’année précédente, et surtout ne pas changer tout le temps. On peut reprendre des chants nouveaux plusieurs dimanches de suite, ou encore donner une nouvelle jeunesse aux chants plus anciens en y rajoutant des deuxième voix ! C’est bien de garder des chants "Phare"... Et d’entretenir la mémoire !
Lors des grandes fêtes liturgiques, on se doit de susciter ces émotions chez les chrétiens occasionnels, et ne pas oublier que le chant est un outil d’accroche de la mémoire commune.

L’acte de chanter est avant tout une participation communautaire, et nécessaire à l’expression de la foi !
Nous avons aussi bénéficié d’un enseignement aux techniques vocales. Vraiment, ce fut une excellente journée et nous attendons avec impatience la suivante.
Brigitte






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP