Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

CMR à Valence le 9 avril 2016

Le CMR a cherché la place de l’humain au cœur de l’écologie

Le CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) a tenu son assemblée générale Ardèche-Drôme le 9 avril à la Maison Diocésaine de Valence. Une trentaine de personnes représentaient les dix-huit équipes existantes.


 

Le temps fort de la journée a été la réflexion sur le thème « La place de l’humain au cœur de l’écologie ». Ce thème a été remarquablement exposé par Philippe Eluard, membre de l’Équipe Nationale d’Aumônerie Diversifiée du mouvement.

L’écologie, c’est la science qui étudie les êtres vivants dans leurs milieux et leurs interactions : c’est un jeu de relations, un jeu complexe. S’inspirant de la lettre encyclique Laudato Si du pape François, Philippe Eluard a affirmé qu’au centre du Vivant, il y a l’humanité. Le monde est la Maison de l’humanité. Celui qui a construit la Maison, c’est Dieu le Père. L’Esprit Saint, c’est la vague d’Amour qui remplit la Maison. Jésus est au centre, au cœur de la Maison. Le repas eucharistique est le repas symbolique pour reconstruire sans cesse cette Maison où les tensions sont grandes. L’humain au cœur de l’écologie, c’est penser d’abord à la dignité de toute personne, c’est estimer qu’il y a des biens communs à tous, que personne ne peut accaparer, que tout humain doit avoir un toit et de quoi se nourrir. Nous avons à lutter ensemble pour cet objectif si contraire à la mentalité de notre époque. Pour cela, nous devons Aimer sachant que l’Amour c’est de l’action ; nous devons accepter d’être dérangés, apprendre à être servantes et serviteurs, remplis d’humilité, de compassion et de miséricorde, ouverts à l’écoute et au dialogue, à la recherche de la Vérité, même si nous avons peur, si nous sommes fatigués : cela passe par la croix.

Par contre, nous n’avons pas à nous soucier du résultat qui est de l’ordre de l’Espérance, qui ne nous appartient pas. Notre moteur est dans le regard porté sur la vie, un regard de confiance, et de confiance au Père. Jésus ne nous promet rien d’autre dans les Évangiles que l’Amour du Père.

Le repas partagé est toujours un moment de convivialité apprécié. Il a été suivi de l’examen des besoins en formation, puis des rapports d’activités, d’orientation et financiers. L’eucharistie a ponctué cette belle journée fraternelle.

Bernard BADEL






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP