Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


La paroisse a pris un coup de… jeune !

On a assez dit qu’il y avait beaucoup de cheveux blancs dans nos églises. Comment ne pas remarquer que,
depuis quelques semaines, la paroisse Saint Vincent a pris (et prend encore) un coup de Jeune ?!


 

Quelques exemples :

JPEG - 114.9 ko
Les premiers communiants

Le 17 avril, c’était le dimanche des rameaux :
On a rarement vu autant de monde dans
l’église de Pont de l’Isère. Il est vrai que cinq
jeunes adultes communiaient pour la première
fois. Personne n’est parti avant, "c’était trop
beau", comme disent les enfants.

La veille à Tain l’Hermitage, une première :
Journée portes ouvertes au pardon. La formule,
née dans le diocèse, était tout à fait nouvelle.
Affluence d’enfants, de jeunes et d’adultes.
"Là au moins, m’a dit quelqu’un, il y avait de
l’accueil".

JPEG - 153.7 ko
Journée du pardon

Plusieurs ateliers très appréciés : un
atelier vidéo, un atelier photo langage, un
atelier sens du pardon. Les enfants ont
réfléchi sur la parabole de l’enfant prodigue.
Certains participants sont restés une heure ou
une heure et demie et n’ont pas réussi à aller
à confesse et pourtant aux célébrations
pénitentielles des années précédentes il n’y a
pas eu autant de confessions que ce jour-là. Le
soir, à la célébration finale, la moitié des
participants étaient des jeunes…

… Les jeunes des J.C.E.V., jeunes chrétiens en
vadrouille, comme ils se nomment et qui sont
de plus en plus nombreux, ont vraiment donné
un "coup de jeune" à la veillée pascale. "Avec
les jeunes (me disait un rochelain) cette soirée
a pris une autre dimension". Avec ces
serviettes de toutes couleurs, qui ont été
agitées au Sanctus et au chant final, on se
serait cru aux J.M.J. Mais non, on était bien à
Pâques : devant l’autel, un tombeau vide,
fabriqué par deux grands bricoleurs, en était la
preuve. Deux jeunes filles ont même fait une
chorégraphie pascale. Le lendemain matin, les jeunes
ont été de nouveau présents. Malgré l’affluence de la
veillée pascale, l’église était encore pleine. Il est vrai
que cinq enfants, en âge scolaire, recevaient le
baptême.

JPEG - 23.8 ko
Chapelle Saint Pierre

Et maintenant arrivent les dimanches de "premières
communions" : le 15 mai, c’était à Mercurol, où les
enfants ont pris l’habitude de participer aux messes
mensuelles qui ont lieu un mercredi ; le 2 juin sera le
tour de Tain l’Hermitage et de Larnage ; le 5 juin
encore à Tain l’Hermitage.

Encore un événement qui sera une première : le 29
juin, à la chapelle Saint Pierre, restaurée voici deux
ans par les Amis de la Tour (de Mercurol) la messe
sera célébrée à 18h pour marquer la fête de Saint
Pierre ; elle sera suivie d’un apéritif offert par les
Amis de la Tour. Mon petit doigt me dit qu’il y aura
beaucoup de monde.

Père Raymond PEYRET






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP