Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ documents ]
Le Dauphiné Libéré du 3 juillet 2011

Jubilé du 30 juin 2011

[ galerie ]

Présentations

30 juin 2011.
Père Fougère en fauteuil.

Pères Alain Revol-Tissot et Père Max Delarocque

30 juin 2011

Consécration 1

30 juin 2011

Consécration 2

30 juin 2011

Mot de l’Evêque

30 juin 2011

Elévation

30 juin 2011

Action de grâce Père Max

30 juin 2011

Mot du Vicaire Général

30 juin 2011,
Père Fougère en fauteuil

La joie d’être prêtre

Le dernier jeudi de juin l’évêque de Valence a
rassemblé, pour une messe d’action de grâce, tous
les prêtres fêtant leur Jubilé en 2011.


 

Jubiler signifie exprimer une vive joie. C’est bien
ce qui s’est réalisé le jeudi 30 juin à la cathédrale
de Valence. Parmi les jubilatoires :
- Le Père Jacques Fougère, ancien curé de
Larnage, doyen des prêtres du diocèse
avec 96 ans, amené en ambulance jusqu’à
la cathédrale.
- Le Père Alain Revol-Tissot, curé, en
résidence à Châteauneuf de Galaure, pour
ses 25 ans de sacerdoce.
- Et moi-même, comme le Père Fougère,
pour nos 65 ans de sacerdoce.

Je veux remercier toutes les personnes de notre
unité pastorale, particulièrement celles de Pont de
l’Isère qui ont pris part à la célébration de notre
jubilé ; même monsieur le Maire était représenté
par son épouse. Pour rehausser la célébration,
bien que ce soit un jour de semaine, les petits
chanteurs de la cathédrale étaient là ; comme me
l’a dit Diane, la responsable, c’est en souvenir de
vos dix années de direction de la Maîtrise.
Jeannine Lattier a eu l’honneur de faire la
première lecture.

Après la communion, notre évêque nous a
demandé à chacun d’exprimer une action de
grâce. Voici la mienne : « Seigneur, je te rends
grâce d’abord pour le cours très fraternel que
nous avons formé nous qui avons été ordonnés
prêtres dans cette cathédrale le 21 avril 1946,
jour de pâques, par Mgr Camille Pic. Nous étions
23, nous restons 5. Je te rends grâce aussi pour
Joël et Dominique qui ont été ordonnés prêtres
eux aussi, ici même dimanche dernier. Ils sont
signe d’espérance, ainsi que les huit séminaristes
que nous avons encore. Je te rends grâce,
Seigneur, de ce que, malgré mon âge, Tu me
permets de rendre encore bien des services. Je
suis particulièrement heureux d’accompagner la
Société de Saint Vincent de Paul qui vient de créer
à Pont de l’Isère la conférence Saint Vincent de
Paul sur l’Hermitage.

« Ma joie est aussi d’accompagner quatre équipes
de VEEA (Vivre Ensemble l’Évangile Aujourd’hui)
parmi lesquelles une équipe de grands jeunes
dont une jeune fille qui fait de l’évangélisation par
Internet. J’ai eu aussi la joie, dernièrement,
d’initier et d’accompagner jusqu’à leur première
communion cinq adultes de 26 à 39 ans.
Maintenant je prépare huit adultes à la
confirmation, bien aidé par un diacre et le
catéchuménat des adultes. Enfin je veux te rendre
grâce, Seigneur, pour avoir fait l’expérience de la
parole que tu avais adressée aux apôtres, suite à
cette réflexion de Saint Pierre : « Voilà que nous
avons tout quitté pour toi ». Tu as répondu :
« Amen, je vous le dis, personne n’aura quitté, à
cause de moi et de l’Évangile, une maison, des
frères, des sœurs, un père, une mère, enfants ou
terres sans qu’il reçoive, déjà en ce monde, le
centuple : maison, frères, sœurs, mères, enfants
et terres, avec des persécutions, et dans le
monde à venir, la vie éternelle ». Oui, que de
bonnes personnes tu as mises sur ma route,
Seigneur, en particulier à Pont de l’Isère où je
réside depuis 15 ans que je suis à la retraite. J’ai
bien fait aussi l’expérience sinon des
persécutions, du moins d’épreuves dont je
reconnais avoir été parfois responsable, mais,
Seigneur, je crois en ta miséricorde. Il ne me
manque plus que de faire l’expérience de la vie
éternelle dans le monde à venir. Seigneur j’y
compte et j’espère bien ne pas être déçu ».

Après la célébration, il y a eu le repas fraternel à
l’Évêché, auquel, malheureusement, le Père
Jacques Fougère n’a pas pu prendre part. Nous
avons vraiment jubilé. Merci à notre cher évêque
et surtout à toi, Seigneur.

Père Max DELAROCQUE


MONSEIGNEUR ALAIN PLANET
Ordonné prêtre en 1981, le Père Alain Planet est
resté au service du diocèse jusqu’à sa nomination
en 2004 pour le siège épiscopal de Carcassonne.
En intérim il a assuré quelques services sur Pont-
La Roche. Mgr Planet était naturellement présent
auprès de ses confrères du diocèse ce jour là.





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP