Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Mai 2014

L’équipe de Pont-La Roche était présente à cette rencontre
conviviale. Elle aussi vous demande de venir la renforcer.

La charité de proximité

Association laïque de bénévoles consacrée à offrir une aide personnelle à tous ceux qui sont dans le
besoin, la Conférence Saint-Vincent de Paul fonde son action sur l’échange direct et individuel quelles
que soient leurs origines ou leurs croyances.


 

A Valence, la Conférence mène quatre types d’actions.
La première, et la plus importante, consiste à visiter et
écouter les personnes seules. "Il s’agit notamment de
personnes âgées vivant seules en ville, dont la famille est
éloignée ou absente", explique Antoine Gaudenz,
président de la Conférence à Valence. Un bénévole va voir
la même personne de manière régulière, à sa demande, et
aussi longtemps qu’elle en éprouve le besoin. Ainsi, un
lien s’établit. Les échanges sont souvent très
enrichissants. Les visites se font aussi en maison de
retraite, où nous participons aux animations avec les
personnes âgées.
Deuxième type d’action de la Conférence Saint-Vincent à
Valence : l’accueil, avec la permanence du lundi dans les
locaux de l’association 24 rue du Jeu de Paume de 15h à
17h., lieu de paroles, et de distribution de colis
alimentaires. "La Banque alimentaire nous fournit des
denrées non périssables afin que nous
puissions les distribuer aux personnes
démunies qui viennent à nous". La Conférence
Saint-Vincent de Paul procède également à des
actions ponctuelles. "Nous proposons un
accueil inconditionnel à toute personne ayant
besoin d’une écoute, ou de soutien pour régler
un dossier administratif ou une difficulté
financière temporaire".
La Conférence Saint-Vincent accompagne enfin
les jeunes en difficulté. « Un jeune homme sans
emploi peut par exemple venir nous voir pour
échanger et être conseillé, indique Antoine
Gaudenz. Nous n’avons pas les compétences
pour nous substituer à des conseillers en
recherche d’emploi. Par l’écoute, nous l’aidons
à prendre ou reprendre contact avec le monde
du travail ».
L’écoute et l’accueil sont donc au cœur des
actions de la Conférence, qui recrute de
nouveaux bénévoles. Si vous êtes porteur des
valeurs de Saint-Vincent de Paul, rejoignez nous,
lance Antoine Gaudenz. Le fondateur du
réseau, Frédéric Ozanam, était âgé de 20 ans
lorsqu’il a créé la première "Conférence de
charité", en 1833. Avec l’aide de quelques
amis, il décidèrent "d’aller au pauvre", c’est-à-dire
de venir en aide aux plus démunis en
allant à leur rencontre, chez eux. Frédéric
Ozanam a été proclamé bienheureux en 1997
par le Pape Jean-Paul II.
"Église de Valence" (octobre 2014)






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP