Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Histoire d’identité !

L’anecdote se passe sur une route du sud de la Drôme, voici quelques années.
Un gendarme fait signe à une voiture de se garer sur le côté. Il salue l’automobiliste et lui demande : "S’il vous plait, vos papiers d’identité".
L’automobiliste présente sa carte d’identité nationale.


 

Le gendarme lit : "Didier Léon Marchand". Il reprend à voix basse : "Didier Léon... Didier Léon".

- "Mais vous êtes celui dont on parle chaque dimanche à la messe ?"
- "Oui, répond l’automobiliste en souriant."
- "Vous êtes l’évêque ?"
- "Oui !"
- "Oh ! excusez-moi..."
- * "Mais non, il n’y a pas de raison. Vous faites votre travail !"

Pour une fois, la carte d’identité prenait de la saveur, elle ne créait pas une opposition, mais un lien. Puisse-t’il en être ainsi quand nous parlons de l’identité nationale...
Certes, les nations n’ont pas de carte d’identité : elles ont quand même leurs marques. Les Japonais ne sont pas les Français, qui ne sont pas les Péruviens. Les uns et les autres, nous sommes marqués par une histoire et une mémoire collective, des modes de relations sociales, un art de vivre, tout ce qu’on appelle une culture.
Devant la carte d’identité de l’ancien évêque de Valence, le gendarme était songeur, presque ému. Une carte d’identité pourrait-elle être un moyen pour réfléchir à notre identité profonde ? Que je m’appelle Raymond ou Tom, Océane ou Marie, Kylian ou Bruno, que je sois né à Tain l’Hermitage ou à Tombouctou, ma carte d’identité dit quelque chose de mon époque, de mon lieu de vie, de ce que j’ai reçu. Elle peut me faire réfléchir à mon identité profonde, à l’histoire que j’ai vécue, à la foi qui m’anime ou que j’ai laissée s’endormir...

Plus que le gendarme drômois, Moïse était tout songeur quand, devant le buisson ardent il a osé demander à Dieu son identité. Il a entendu cette réponse, difficilement traduisible : "Je suis Celui qui est" ou : "Je suis qui je suis" ou encore : "Je suis qui je serais". L’identité peut ouvrir à un mystère...

Raymond PEYRET






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP