Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Faire bouger le monde
 

"Pour faire bouger le monde et cette époque, il faut aimer le monde et cette époque", proclamait Bruno FRAPPAT aux 8 000 participants aux deuxième Journées du monde de la retraite organisée à Lourdes par le MCR du 16 au 18 septembre 2008.
Une basilique souterraine Saint Pie X bien remplie lors des séances plénières et de la soirée festive, des conférences de grandes qualités, la foule immense des pèlerins de tous pays et toutes langues, un parcours du Jubilé (sur les pas de Bernadette) physiquement éprouvant ; tout contribue à ravir les très nombreux retraités présents : plein la tête et plein les jambes.
Mais tout de suite une mise au point s’impose : le parcours du Jubilé, création nouvelle de 2008, n’était pas dans le programme des journées. Chaque participant était libre de remplir à sa guise la demi journée de liberté. Il semble que l’immense majorité des valides se sont lancés dans cette aventure qui consiste à relier quatre étapes majeures de la vie de Bernadette selon le souhait de Monseigneur Jacques Perrier, Évêque de Tarbes et Lourdes :
L’église paroissiale où est conservée l’acte de baptême de Bernadette, le "cachot" où vivait la famille Soubirous lorsque la Vierge est venue appeler Bernadette, la grotte, la chapelle de l’hospice où Bernadette a célébrée sa première communion.
Pour Bernadette il y a un avant et un après, sa vie ne se résume pas aux seuls apparitions.
Pour les retraités aussi il y a un avant et un après.
Chaque étape de la vie est équivalente en dignité : l’enfant n’est pas supérieur au bébé, l’adolescent ne l’est pas par rapport à l’enfant, etc.
L’on retrouve souvent dans la bible le mot "aujourd’hui" et les verbes de l’Évangile se conjuguent au présent.
La retraite ne signifie ni retrait de la vie, ni vie en retrait, ni vie en marge. Elle est une étape de la vie riche, fructueuse, intéressante. C’est une chance pour l’ensemble de la collectivité : du temps pour la relation, l’accueil, de la disponibilité, et tout cela gratuitement dans un monde où domine "l’utilité" et la marchandisation de toutes activités.
Les retraités ne sont pas les seuls mais ils prennent leur part à la vie de la cité, ainsi par leur présence effective à la société ils témoignent d’un souci effectif de l’avenir de tous, tous ensemble, toutes générations réunies. Ils participent, à l’émergence de ce siècle, à l’édification d’une société à taille humaine selon les propos de Monseigneur André VINGT-TROIS.
Et ils agissent toujours avec amour et gratuité.
Daniel GUIGARD


Photo de l’église paroissiale de Lourdes, agrémentée des décorations installées par la ville pour la venue du Pape.





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP