Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Espérance et Vie et la Saint Valenrin

Comme l’a dit le Père Maurin en cette fête de la Saint Valentin, ayons une pensée vers celles et ceux qui ne peuvent plus fêter Saint Valentin c’est à dire les veuves et les veufs.
Je fais partie de ceux là et je voulais vous parler d’un mouvement chrétien que je ne connaissais pas jusqu’à lors et qui fait partie de la pastorale de la famille. Il s’agit d’Espérance et Vie, dont l’histoire a débuté en 1941 par la volonté de jeunes veuves de guerre.


 

Après 9 mois de veuvage, j’ai découvert en octobre 2009 dans ma boite aux lettres une invitation émanant de ce mouvement qui me conviait à assister à une conférence animée par une psychothérapeute spécialisée dans l’accompagnement du deuil. Elle se tenait à Saint Péray, au château de Beauregard.

A l’époque j’étais vraiment désemparée par ce qui m’était arrivé en décembre 2008 et je me suis dit : « Ce n’est pas loin, je vais y aller pour écouter, questionner éventuellement, essayer de comprendre etc... »
Et c’est comme cela que j’ai fait connaissance de l’existence de ce mouvement.

Des groupes se sont constitués en fonction de l’âge du conjoint survivant et de l’année de veuvage. C’est ainsi que je me suis retrouvée à faire partie d’un groupe de paroles animé par une responsable, elle même veuve. Nous étions 7 à partager nos difficultés, à évoquer nos doutes, nos regrets, à essayer de garder confiance et trouver un sens à notre vie après la mort de notre conjoint.

Pendant 5 ans nous nous sommes rencontrés toutes les 6 à 8 semaines. Notre réflexion était menée à partir d’une lecture ou d’un texte biblique. Ces échanges nous permettent de nous interroger sur notre foi. J’ai repensé ma foi avec plus d’intériorité, de profondeur, d’humilité.
Notre référence est Jésus. Il alla pour nous jusqu’à la mort sur la croix et par sa résurrection, il nous a dit que la mort est vaincue par la vie éternelle qui nous est offerte.

La prière aidant, je me suis sentie vraiment à l’aise dans ce mouvement et tout ce que j’ai pu y vivre entre autres les rassemblements annuels en Drôme-Ardèche et surtout les pèlerinages à Lourdes et à la Salette où j’étais sous le regard de la Vierge Marie. Tout cela m’a portée et entraînée vers l’avenir. Car l’avenir c’est la vie, la vie en amitié vécue qui aide à se relever, à ne pas baisser les bras, à prendre sa vie en mains, à aller vers les autres.

Avec Espérance et Vie, je n’étais pas isolée dans mon veuvage, les rencontres aident à dépasser la souffrance.
La vie continue et Dieu veut notre bonheur chaque jour où nous sommes.

Depuis la fin de l’année dernière, notre groupe a mis fin aux rencontres régulières puisque chacun d’entre nous peut désormais cheminer sereinement.
Néanmoins, nous avons pris l’engagement de nous rencontrer de temps en temps autour d’un repas car de profondes amitiés sont nées à partir de notre destin commun.

Ce mouvement m’a permis d’accepter l’épreuve avec sérénité, à donner du sens à ma vie, à vivifier ma foi. Espérance et Vie est un mouvement dynamique qui entraîne vers un nouvel élan celles et ceux qui vivent l’épreuve du veuvage.

Madeleine BECKERS
Église de Tain l’Hermitage, 15 février 2015


Pour les personnes qui voudraient obtenir des renseignements, s’adresser à l’accueil paroissial qui fera suivre : accueil svhermitage-valence.cef.fr





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP