Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Enfin ! de la clarté sur Mgr Williamson
 

La publication, le 24 janvier dernier, du décret concernant la levée de l’excommunication des quatre évêques ordonnés illicitement par Mgr Lefebvre, a soulevé une très vive émotion. Celle-ci reposait en grande partie sur une double méprise :
1.la confusion entre levée de l’excommunication et réintégration au sein de l’Église catholique apostolique romaine ;
2.un rapprochement entre la décision romaine et les propos négationnistes ignobles tenus par l’un de ces évêques, Mgr Williamson.
Aussi ne pouvons-nous que nous réjouir de la note diffusée à Rome par la Secrétairerie d’État le 4 février ; celle ci lève toute ambiguïté sur le sens de la levée d’excommunication.
Par la levée d’excommunication le pape a simplement voulu supprimer « un obstacle qui empêchait d’ouvrir une porte au dialogue » avec la fraternité saint Pie X. Mais les quatre évêques n’ont pas été réintégrés tels quels dans l’Église catholique. Tout dépendra de leur attitude.
Pour toute avancée dans la voie du dialogue, les évêques réintégrés devront admettre « la pleine reconnaissance du concile Vatican II », ce qui signifie en clair que les grandes intuitions du Concile sont respectées.
L’engagement œcuménique de l’Église catholique, la reconnaissance de la dignité du peuple juif, et la pleine acceptation de la liberté religieuse ne sont en aucune manière remis en cause. Enfin, il est redit que les propos de Mgr Williamson sont « absolument inacceptables », à tel point que cet évêque est sommé « de prendre ses distances d’une manière absolument sans équivoque et publique par rapport à ses positions concernant la Shoah, positions que le Saint-Père ignorait au moment de la levée de l’excommunication »

Père Jean-Pierre LÉMONON






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP