Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Ecole Saint Joseph de Beaumont Monteux 1

Ecole Saint Joseph de Beaumont Monteux 2

Ecole Saint Joseph de Beaumont Monteux 3

Ecole Saint Joseph de Beaumont Monteux

Les élèves de l’école ont participé jeudi dernier à une célébration avec la participation du Père Maurin.


 

Après le chant d’entrée, le mot d’accueil est centré sur le Carême, temps pour nous convertir, pour revenir vers Dieu, approfondir cet amour qui nous unit à lui et à nos frères. Puis la lecture de l’évangile de St Luc 5,1-11 « La pêche miraculeuse » est faite et commentée par le Père qui interroge les enfants :

  • En quoi consiste « être pêcheur d’hommes » ? Et les enfants de répondre : c’est savoir aider celui qui a besoin, l’aider à grandir, lui permettre de réussir, lui donner confiance et être heureux de sa réussite ; c’est aussi être attentif à l’autre par sa simple présence, par du temps donné, par des choses construites ensemble, c’est aussi aller chercher celui qui a besoin d’aide ou qui est seul, désemparé, triste, c’est la main tendue vers l’autre.
  • A la question faut-il partir loin de chez soi pour devenir pêcheur d’hommes ? les enfants citent les travaux réalisés ensemble (porte ouverte, pâtisserie, chorale, kermesse, spectacles) où il faut tenir compte de chacun, accepter la différence, se mettre au service des autres, donner le meilleur de soi, tout ce qui fait le quotidien.
  • Lorsque est évoquée la question : de quoi avons-nous besoin pour être pêcheur d’hommes ? la réflexion des enfants est : tendre sa main vers l’autre en signe d’amitié, tenir ses engagements, avoir de l’empathie (prendre conscience de ce que ressent l’autre), avoir de l’humilité (je n’aide pas uniquement pour me faire valoir) de la patience, de la bienveillance, vouloir le bien de l’autre.

La cérémonie se termine par la distribution aux enfants d’un papier rappelant que Jésus nous appelle à être pêcheur d’hommes, à cultiver l’âme de nos frères, à tendre la main dans la joie du temps de Pâques afin que nos pêches soient miraculeuses avec des filets pleins à craquer de bonté, de partage, de pardon, de patience.
Lucette DOYON






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP