Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Des témoignages (suite)

La Pastorale de la santé est bien vivante, la preuve : les témoignages de
visiteurs bénévoles et de professionnels.


 

Rencontres à la TEPPE

Un texte d’Isaïe nous invite à donner et à
partager ; chaque chrétien, partage à sa manière
et selon ses moyens.
Je fais partie d’une association locale de Saint
Vincent de Paul et l’on m’a demandé de visiter
des malades à La Teppe. Parmi eux, il y a
vraiment de grands malades avec de lourds
handicaps. J’étais un peu inquiet, j’avais peur de
les visiter et de donner de mon temps. J’ai
commencé depuis un an environ à faire mes
visites et je dois vous dire que mes peurs se sont
complètement estompées et elles ont fait jaillir de
la lumière, comme le dit Isaïe. Quand j’arrive, je
lis sur leur visage de la joie, du bonheur. Ils
connaissent le jour où je viens et ils m’attendent
avec une certaine impatience.
Ce sont des personnes avec beaucoup d’amour.
Ils ont la grâce du Seigneur avec eux. Quand ils
vous prennent la main et vous racontent leurs
petites histoires d’aujourd’hui ou d’hier, sur leur
visage, dans leur regard, vous voyez les images
de leur vie défiler, parfois avec un peu de malice
et un petit sourire. Vous voyagez avec eux. Ce
sont des moments très intenses, très forts que
nous vivons ensemble. C’est avec passion que je
vis ces rencontres, elles m’apportent beaucoup.
Merci Seigneur de m’avoir accordé cette grâce.
Un visiteur bénévole

Pour que la vie continue en maison de retraite.

Nous avons le souci de créer au sein de notre
établissement un accueil qui soit le plus approprié
à chaque nouveau pensionnaire. Tenant compte
du très grand changement de vie pour chacune de
ces personnes, nous nous efforçons d’assurer une
transition aussi douce que possible, pour qu’ils se
considèrent, par la suite, comme étant chez eux.
C’est ainsi que, dès leur arrivée, nous leur
demandons leur niveau de compétence en vue
des tâches que nous pourrions leur confier. Il
s’agit de prolonger, en général, l’activité qu’elles
exerçaient chez elles, mais pas toujours. Il peut
s’agir d’activités ménagères ou d’animations dans
le cadre de cette maison qui devient la leur. Ceci
permet à chacun de conserver un but dans leur
vie en se sachant utile.
Un responsable de maison de retraite


Dimanche de la Santé à Chanos-Curson : témoignages





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP