Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Benoit XVI à Paris

Un jeune de la paroisse a fait le voyage à Paris pour accueillir le pape, il témoigne, ici, de cette expérience enrichissante.


 

Vendredi 12 septembre, 11h30, place Carnot à Lyon, le bus démarrait pour Paris. Je suis parti avec une vingtaine d’autres jeunes de la Communauté du Chemin Neuf, pour une rencontre qui m’a beaucoup marqué. Je vous raconte tout ça !
Après un long trajet dans la bonne humeur, nous sommes arrivés à Paris rue Victor Hugo, vers 18h, puis avons rejoint tant bien que mal (plusieurs stations de RER étaient fermées à cause de la foule) Notre-Dame de Paris. Quel monde pour voir le Saint Père ! Plus de 40 000 personnes, dont une très grande majorité de jeunes ! Lorsque nous nous sommes installés face à Notre-Dame, mais de l’autre côté de la Seine, Benoît XVI était en train de s’adresser aux prêtres et religieux venus l’écouter (nous pouvions entendre ses paroles grâce à des haut-parleurs installés à l’extérieur), les enseignant sur l’importance de prier avec la Parole de Dieu. Puis nous avons prié les vêpres avec lui. Enfin, ce que j’attendais le plus : il s’est adressé à nous les jeunes.

Dans ses mots (entrecoupés parfois de cris de joie et de gratitude), il nous a enseignés sur deux trésors : l’Esprit Saint et la Croix. l’Esprit qui "est le guide nécessaire de la prière, l’âme de notre espérance et la source de la vraie joie" et la Croix qui "symbolise [...] l’amour infini de Dieu révélé dans le don salvifique du Christ mort et ressuscité pour la vie du monde, pour la vie de chacun et de chacune d’entre vous en particulier". Benoît XVI nous a appelés à être des témoins de l’Amour du Christ autour de nous et en particulier pour les autres jeunes, et a conclu sur ces mots : "je vous fais confiance, chers jeunes, et je voudrais que vous éprouviez aujourd’hui et demain l’estime et l’affection de l’Église ! Maintenant, nous voyons ici : l’Église vivante..."

La soirée a continué avec une veillée de prière puis une marche, avec le chapelet, de Notre-Dame à l’esplanade des Invalides où nous avons dormi le reste de la nuit (ambiance JMJ à 100 % !). Le lendemain, nous avons été rejoints par des personnes de toutes générations pour la messe célébrée sur la place par le Saint-Père : là nous étions environ 250 000 !
Plusieurs choses m’ont touché pendant ces deux jours : la plus importante est cette parole très forte du Pape à nous les jeunes : "Ce soir, je vous confie la Croix du Christ". Recevoir la Croix de la part de l’héritier de Saint Pierre a été très important pour moi parce que cette Croix porte tout le sens de ma relation au Christ. C’est en regardant Jésus sur la Croix que je peux réaliser jusqu’à quel point Il m’a aimé ! J’aimerai que chaque personne qui lise cet article prenne le temps de le regarder concrètement, soit avec un crucifix, soit en lisant sa Passion dans un Évangile, et prie pour réaliser dans cette contemplation combien Il a souffert par Amour pour nous, pour nous sauver de notre péché.

J’ai aussi été touché par l’humilité du Pape : en disant tout fort pendant la messe, avec nous, le "Je confesse à Dieu", Benoît XVI n’a pas eu peur de se reconnaître pêcheur comme chacun de nous, tout Pape qu’il est.
Je rends grâce à Jésus de nous avoir donné un tel témoin de son amour et pour ces paroles de vie.

Patrick CHALAYE


Vous pourrez trouver les enseignements du Pape à Paris (que je vous recommande très très très fortement ! Surtout la lettre aux jeunes qui est valable pour tous les jeunes jusqu’à 110 ans !) sur Internet sur www.papeaparis.org . Ses mots sont simples et nourrissent vraiment la relation au Christ. En l’écoutant, on croirait entendre une épître de St Paul !

[ Galerie photo ]

Matin aux invalides





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP