Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


Alerte à l’emploi

L’emploi préoccupe de plus en plus les Français.
C’est la raison pour laquelle un sommet social, à
la demande déjà ancienne des organisations
syndicales, a été organisé à l’Élysée le mercredi
18 janvier 2012, le Président de la République devant
donner des directives à la fin de ce même mois.


 

Quelle est la situation actuelle ? Le taux de
chômage a atteint 9,3 % de la population active
en 2011 et pourrait atteindre 10 % cette année.
Ce chiffre inquiétant nous ramène pratiquement
seize ans en arrière. Ce n’est pourtant pas un
chiffre désespérant car si, en 1995 le taux de
chômage était de 10,8 %, cinq ans après il n’était
plus que de 7,6 %. la France en effet avait des
atouts et elle en a toujours. Simplement, il lui faut
prendre des moyens pour lutter contre ce fléau
social.

J’aurais aimé vous faire connaître les chiffres du
chômage dans le canton de l’Hermitage. Il est
impossible d’y accéder ! Seuls les maires
connaissent le chiffre pour leur propre commune,
et ils sont tenus à la confidentialité, ce qui
s’explique. Pôle emploi de Tournon (dont nous
dépendons) m’a orienté à "Directe" (l’ex Direction
du Travail) à Valence qui, à son tour, a renvoyé la
balle à Pôle emploi...

En définitive, nous pouvons au moins nous référer
à une étude, publiée en mai 2011 par l’INSEE, à la
demande de la préfecture de la Drôme. Ses
conclusions n’ont rien de réjouissant. Le taux de
pauvreté de la Drôme est le plus élevé de la
région Rhône Alpes. 70 000 Drômois sont sous le
seuil de la pauvreté, lequel est de 908 € par mois.
Certes, la situation varie selon les cantons, celui
de Tain l’Hermitage étant en situation plus
favorable que d’autres. Néanmoins, il ne peut pas
ne pas y avoir des problèmes, en particulier dans
les foyers monoparentaux dont la précarité a
fortement augmenté ces dernières années. La vie
en couple stable est un élément qui préserve de
la pauvreté... Il doit bien y avoir des problèmes
aussi du côté des jeunes et des séniors dont le
taux de chômage est plus important dans la
Drôme qu’en moyenne régionale. Enfin nous
savons bien que le chiffre des inscrits aux "Restos
du cœur" de Tain-Tournon est en hausse d’au
moins 5,8 % sur 2011 et se monte désormais à
287 familles représentant 653 personnes (dont un
tiers pour le canton de Tain l’Hermitage) et 38
nourrissons.

Quelle est la situation ? On voit qu’elle est très
préoccupante. Comme citoyens et comme
chrétiens, elle ne peut nous laisser indifférents.

Raymond PEYRET






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP