Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ galerie ]

Père Jean-Pierre VIGNE

Accompagnateur du CCFD sur l’Unité Pastorale

Henri et Daniel

Henri et J-P Vigne

Maguy au micro

Vue d’ensemble

Mise en route

Mise en commun

Daniel et J-P Vigne

A quoi notre foi nous engage-t’elle ?

Croire en Dieu ne va pas de soi, nous avons des doutes, nous nous posons
des questions. Vendredi 15 février 2013 à Saint-Vallier, à l’invitation du Comité
Catholique contre la Faim et pour le Développement-Terre Solidaire (CCFD),
des chrétiens de Valloire, Galaure et Hermitage ont pris une soirée pour
formuler des interrogations et tenter de trouver des réponses en
réfléchissant à partir de la prière du Credo (Je crois en Dieu).


 
JPEG - 97 ko
Père Jean-Pierre VIGNE
Accompagnateur du CCFD sur l’Unité Pastorale

Bernard Héraud, nouveau prêtre sur l’Unité Pastoral, ainsi que le Père Jean-
Pierre Vigne, accompagnateur du Comité pour la Drôme des Collines. Il a
rappelé que le CCFD propose en cette année de la Foi de faire le lien entre
célébration eucharistique et diaconie (le service du frère) en étant
résolument tournés vers « nos soeurs et frères des pays du Sud ».

Après la récitation du Credo et un temps de réflexion personnelle, les
participants ont relevé ce qui nourrit leur foi ainsi que les termes qui leur
posent question dans le texte de cette prière avant d’approfondir la réflexion
en petits groupes, chaque groupe devant dégager une conviction et la
partager à l’ensemble.

Le credo d’un partenaire d’Amérique latine du CCFD a été distribué et prié. Daniel Guigard a cité le
prophète Isaïe : « quel est le jeûne qui me plait ? N’est-ce pas faire tomber les chaines injustes, briser
tous les jougs, partager ton pain avec celui qui a faim, recueillir chez toi le malheureux sans abri, couvrir
celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ? »

Jean-Pierre Vigne a souligné la richesse de tous ces échanges et indiqué qu’à l’exemple de Jésus enfant
au temple, chacun doit prendre sa vie en
main, participer à la construction du monde,
fort du trésor que Dieu a déposé en lui avant
de conclure par une prière de Frère Roger de
Taizé : "Toi, le Christ, tu te charges de ce qui
nous charge, au point que, débarrassés de ce
qui alourdit notre existence, nous reprenions
à tout moment la marche légère de
l’inquiétude vers la confiance, de l’ombre vers
la clarté de l’eau vive, de notre volonté propre
vers la vision du Royaume qui vient. Alors,
bien que nous osions à peine l’espérer, tu
offres à chaque être humain d’être un reflet
de ton visage".

Bernard BADEL






  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP