Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage
Paroisse Saint Vincent de l’Hermitage


[ documents ]
Synthèse des JMR2018 par M. René POUJOLS
[ galerie ]

Christian DELORME, Tarek OUBROU, Yann BOISSIERE

Spectacle "Pierre et Mohamed"

Pierre, évêque d’Oran et Mohamed son chauffeur, assassinés ensemble le 1er août 1996.

Elisabeth MARSHALL, Marie de HENNEZEL, Dr Julie COSSERAT

René POUJOL

4100 participants

3ème JMR : "Ils parlaient entre eux..."

"Ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé…". Cette phrase de l’Évangile lue au troisième jour résume bien le devoir de vacances à remplir par les participants à ces Journées du Monde de la Retraite 2018 : parler de tout ce qui s’est passé au cours de ces très riches journées du 19 au 21 juin à Lourdes.


 

La "belle complicité" des enfants d’Abraham (un Rabbin : Yann Boissière, un Imam : Tarek Oubrou, un Prêtre : Christian Delorme).
Tarek Oubrou, Imam de Bordeaux a insisté sur l’utilité du dialogue interreligieux (dialogue apaisé), pour pouvoir progresser dans le dialogue intra-religieux qui est toujours un débat passionné et difficile. Il nous a aussi dit : "Grands-parents, vous êtes les racines pour beaucoup de personnes sans repères".
Les inégalités questionnent les citoyens tout autant que les croyants et portent atteinte au vivre ensemble. La vibrante intervention du jeune président de l’Association "Coexister" a rempli d’aise les participants par son vécu et son engagement dans la diversité religieuse et spirituelle ; diversité vécue comme une grande richesse et non une régression. René Poujol nous invite à relire François d’Assise et Laudato’si sur ce thème de la grande richesse des cultures.

La diversité des familles ne doit pas faire peur nous ont dit, chacun à sa manière l’ancienne ministre Michèle Delaunay et le Père André Guimet.
La définition de Michel Billet (animateur de cette table ronde) est aussi une forme de défi : "Ce qui fait famille est le choix de se relier durablement dans des sociétés qui semblent ne vouloir valoriser que l’éphémère". Dans ce monde de l’éphémère, les grands parents sont un repère de durabilité et sont, aujourd’hui’ une génération pivot totalement nouvelle, vivant une double solidarité avec nos descendants : enfants et petits enfants, et nos ascendants devenus plus fragiles ou dépendants (révolution de la longévité).
Les retraités ne sont pas "en retrait" de la société où ils s’investissent par millions dans la vie associative, communale ou paroissiale.
Laudato’si nous invite aussi à nous intéresser aux causes économiques qui mettent à mal la famille (commerce des armes, accaparement des terres) et génèrent les phénomènes migratoires.


Autres photos : Venez les audacieux, venez tous les vivants...





  Mentions légales   Contact     Administration        Suivre la vie du site    SPIP